Pour les murs abîmés : Peinture ou Papier Peint?

murs, peinture, rénovation -

Pour les murs abîmés : Peinture ou Papier Peint?

Il y a ces pièces de la maison dont on se rend soudain compte qu'elles ont besoin d'un grand coup de frais. 
Justement, votre instinct bricoleur  est aux aguets, c'est décidé, elles doivent changer de tête! 
Vous voulez dépoussiérer les teintes, les ambiances, les textures: les temps est venu de rénover.
Ce sont les murs qui donnent à une pièce son identité , ils sont donc la cible privilégiée de votre pulsion déco. Mais avant tout, un diagnostic s'impose.
Et : horreur, les murs sont abîmés !
Vous les avez bien observés, ils présentent des fissures, des petites déformations, des irrégularités, des traces humides.
Et la question se pose : comment sauver les apparences ? Peindre ? Tapisser ?

Le revêtement mural que vous choisirez devra dépendre :

  • De vos goûts, 
  • De votre budget
  • De la quantité de travail que vous êtes prêts à fournir

L'état de dégradation de votre surface, si elle est saine, ne doit pas constituer un handicap à vos envies. Mais il est impossible de le négliger !  
Avant de faire le choix entre poser du papier peint ou appliquer de la peinture , il est sage de préparer un support propre, le plus lisse possible. 
En fonction de l'état de votre mur après mise à nue et réparations, il ne restera qu'à explorer les choix possibles, leurs avantages comme leurs inconvénients.
Je vous propose un pas à pas DIY,  Zen et détaillé, pour travailler comme des professionnels.
Surtout, pas de panique, répétez après moi : «  Tout va bien se passer ! »
Les travaux de rénovation commencent ici.

Préparation du support 

Fini l'époque totalement seventies, où l'on superposait de bon cœur année après année, plusieurs couches de papiers-peints criards et les épaisseurs de peinture fades. Rénover, c'est une affaire sérieuse ! Je dis ça pour vous impressionner, mais en réalité, ce n'est pas sorcier.

Vous l'aurez compris, il n'est pas question de masquer les imperfections avec des petits autocollants ou de combler les fissures avec des boules de papier. Peindre par dessus ce genre d’œuvre en  espérant que ça tienne, est un pari risqué...
Oui, oui, je vous voyais venir !

Pour y voir plus clair sur l'état du mur à rafraîchir, commencez plutôt par le mettre à nu :
Commencez par vider la pièce, puis assurez-vous de retirer les clous d'accrochage et tout autre élément qui peut gêner la pose de papiers peints ou de nouvelle peinture.
Profitez-en pour prendre des mesures, et évaluez votre surface à traiter en mètre-carré.

Attention ( en rouge qui clignote) :

  • Couper l’électricité de la pièce
  • Occulter les prises
  • Protéger le sol d'une bâche en la fixant bien aux plinthes .
  • Si vous utilisez des appareils électriques, les brancher dans une autre pièce raccordée à une rallonge étanche .
  • Protégez-vous, un classique, bon à rappeler : gants, lunettes, et surtout, masque !

Sur un mur peint  

Décaper à l'aide d'un décapeur thermique, parce que rien que le nom de cet outil en jette ! Et si vous n'en avez pas et pas non plus l'intention d'en emprunter un, passons donc aux autres options.

Poncer ! Hé oui, le ponçage à l’huile de coude messieurs dames, avec du papier de verre. Allez-y franchement, en appuyant sur la papier abrasif , n'oubliez pas les coins et les angles .
Votre mur doit devenir mate et avoir un aspect poreux, ce qui facilitera l'accroche.

PS : Ne trichez pas, les peintures brillantes, satinées, de type glycéro ( Peinture glycérophtalique pour les intimes), n'accrochent pas du tout, ni colle ni peinture, je vous laisse imaginer les petits soucis que ça posera pour la suite...      
Il existe aussi des produits de décapage, chimiques, à choisir selon le type de peinture à enlever et la nature du support. Pas vraiment écologiques, je préfère ne pas m'y attarder.

Sur un mur tapissé 

Pour décoller le vieux papier peint , plusieurs méthodes s'offrent à vous selon le type de papier et le  matériel dont vous disposez.

Pour un papier peint classique : Très sensible à l'humidité, le but du jeu est donc de l’imprégner au maximum, pour le décoller facilement. 

La vapeur :

Comment ça, vous n'avez pas de décolleuse à vapeur ? Soyons honnêtes, moi non plus. Vous pouvez toujours en louer une au magasin de bricolage. Le nettoyeur vapeur, moins efficace, peut aussi faire l'affaire. Il existe  une méthode un peu  plus olé olé : le fer à repasser ! Faites ce que vous voulez de cette information...

Le lessiver généreusement :

Dans un seau, préparez l'un de ces mélange qui facilitera l'affaire : 

  • eau et  liquide vaisselle
  • eau et cristaux de soude
  • eau et bicarbonate
  • eau  et vinaigre blanc
  • Il existe là encore des produits chimiques spéciaux. Je préfère le naturel ! 

En imbiber abondement la tapisserie avec une éponge ou au vaporisateur.

Attaquer triomphalement à la spatule , en commençant par les bords de chaque lé de papier peint. 

Les papiers vinyle ou latex :
  • Décoller la première épaisseur à sec, puis tremper comme pour un papier peint classique.
  • S'il est très épais, entailler au cutter puis poncer les reliefs jusqu'à atteindre une fine couche au plus près du mur, puis procéder comme pour un papier peint classique.

Les papiers peints intissés :

Ils s'arrachent à sec ! Ne croyez pas que je vends du rêve, le décollage d'intissé, pour peu qu 'il ait été posé correctement, avec la colle spéciale , est aussi facile que ça : Déchirer un lé de papier en bas avec des ciseaux ou un cutter, puis tirer vers le haut... Je peux vous accorder l'aide d'une spatule en cas de résistance, mais pas plus !   
PS : si votre cloison est en placo, la démarche est un peu délicate, et dépendra largement de comment le papier a été collé. De façon générale, il vous faudra choisir une procédure spécialement adaptée. 
On y voit déjà plus clair ! 
Tous comptes faits, malgré les défaut et les petites fissures, vos murs sont sains et stables, pas d'infiltration, pas de colonie de frelons installée derrière les tapisseries ( ne riez pas, ce n'est pas rare!), vous êtes qualifiés pour l'étape deux !

Mais avant d'aller plus loin, finissons ce que nous avons commencé

Si ces défauts des parois sont très visibles, il est plus raisonnable de sortir votre attirail de bricolage : 

  1. Armez-vous de plâtre ou d'un enduit de lissage approprié et de spatules pour procéder au rebouchage . Une fois fissures et trous rebouchés , laissez sécher.
  2. Utilisez du papier de verre pour poncer  les aspérités
  3. nettoyez bien votre chantier des poussières, héroïquement équipé de votre aspirateur. La propreté du support est indispensable pour obtenir un résultat durable ! 

Si par contre vous ne trouvez que de petites fissures mignonnes et qu'en plus, vous n’êtes pas l'heureux propriétaire du suscité kit de bricolage, entrons sans plus attendre dans le vif du sujet !

Peindre ou tapisser ? 

La peinture 

Il en existe une grande variété, chacune adaptée à un type de pièce, en fonction de son humidité, de sa fréquentation... On préférera par exemple dans les lieux de vie une peinture au moins lavable, si elle n'est pas lessivable ( «  ne mets pas tes pieds sur les murs! »).
Vous aurez le choix entre :

  • les peintures glycéro, à l'huile : Elles sèchent plus lentement, mais ont une meilleur résistance au temps et à l'humidité.
  • Peinture acryliques , à l'eau : Sèches très rapidement, elles sont plus fragiles et moins résistantes dans le temps,  par contre ces peintures à l'eau sont plus faciles d'utilisation et dégagent moins d'odeurs.

Il faut avouer que si par le passé, la peinture a eu mauvaise presse du fait de ses composants chimiques et  toxiques qu'elle émanait , de nos jours, il en existe une offre plus propres et plus saines, certaines peuvent même s'enorgueillir d'être certifiées par un label écologique ( il en existes plusieurs).
Presque toutes les surfaces peuvent être peintes, en choisissant la bonne peinture , elle vous offrira un revêtement de sol sobre et élégant, des murs lumineux, et pourquoi pas un coup de peps à votre mobilier.

Le choix des couleurs est infini et leur fini ( justement) mate, satiné, brillant, a toute sa place dans les subtilités de la décoration d’intérieur.

Si la peinture est une valeur sûre, elle n'en demeure pas moins exigeante, outre la préparation d'un support régulier, il faut aussi maîtriser un minimum de technique, disposer du temps nécessaire pour la pose et le séchage des différentes couches , tout en interdisant l'utilisation normale de la pièce concernée.

Sur une surface parfaitement saine et lisse, la peinture peut être un choix durable. 

Option 1: Votre mur abîmé a trouvé une nouvelle jeunesse grâce à vos travaux consciencieux. Vous devrez appliquer un primaire d'accrochage, au pinceau, au rouleau ou, bien mieux, au pulvérisateur.

Option 2: Malgré votre application et vos efforts, la paroi à revêtir reste irrégulière. Il faut alors choisir un intermédiaire entre le mur et la peinture :

  • De la toiles de verre : Constituée de fibres de verre, souples et résistantes, elle s’achète en rouleau, et s'adapte parfaitement aux reliefs de son support, tissée, on la trouve à chevrons, à losanges, à vagues, elle sait même imiter les crépit ! La toile de verre est surtout un matériau qui renforcera la robustesse de son support et en préviendra les dégradations. Elle peut être peinte par la suite.
  • Du papier peint... A peindre ! Hé oui, nous y reviendrons plus bas, le papier peint a cette vertu indéniable d' habiller avec discrétion les petits défauts indésirables.

Celui-ci doit être d’autant plus épais que les défauts à masquer sont importants. 

Vous les trouverez en différents grammages et en différentes largeurs, ils peuvent être lisses ou texturés. Là encore, il suffit ensuite d'appliquer la peinture.

  • Le papier vinyle ( et vinyle expansé) a la particularité d'être imperméable, il isole donc efficacement son support.
  • L'intissé, très épais, se distingue aussi par la facilité de sa pose, et de couper ce qui déborde une fois en place.
  • Vos talents de peintre vont enfin pouvoir s'exprimer

Équipez-vous avec les outils et solvants qui correspondent à votre peinture ! ( connaissez vous la détresse d’avoir de la peinture à l'huile plein les mains et pas de white spirit ? )

Achetez la quantité de peinture suffisante, en fonction des mètres carrés à couvrir, n'oubliez pas que vous aurez besoin de plusieurs couches, dans l'idéal : la sous-couche, la couche de finition, et la couche qui est entre ces deux là que je ne saurais nommer !

Si vous souhaitez obtenir une couleur particulièrement soutenue, il vous faudra certainement en remettre une couche !

Enfin, il est toujours plus prudent d'avoir un peu de rab', pour effectuer quelques retouches au fil du temps.

Choisissez vos coloris et vos textures en fonction de vos envies ! Prenez en compte la taille de la pièce, sa luminosité, son mobilier et l'ambiance que vous souhaitez lui donner.

Appliquez la peinture du haut vers le bas, puis dans le sens de la lumière.

Le papier peint

Le papier peint connaît depuis quelques années un nouvel essor, avec les techniques d'impressions modernes, des matériaux résistants, étanches ou même lessivables et surtout les méthodes de pose largement facilitées.

Les papiers vinyle et intissés qui offrent design et robustesse et les papiers plus délicats et élégants, comme le papier-peint de soie, revêtus de flocages velours ou encore en trompe l’œil, imitation brique, lambris... Constituent une variété de coloris, de textures et de motifs qui ne peuvent que satisfaire les imaginations les plus exubérantes
Un bémol toutefois,  en choisissant des motifs ou des couleurs très tendance, on prend le risque de ne plus assumer au bout de quelques années !
Il faut donc s'attendre à le renouveler plus rapidement.

Poser du papier peint

Vous aurez besoin d'outils de mesure, de traçage, pour encoller, de découpe, cutter, ciseaux, ou plus spécialisé : la règle bord à bord. De colle spéciale adaptée à votre support et votre papier ainsi que de la fameuse table à tapisser.

Procurez-vous le papier de votre choix, le nombre de rouleaux étant calculé en fonction des dimensions de votre mur. Là encore un petit surplus est à prévoir en cas de retouche.

Si vous avez envie de vous faciliter la vie, je ne saurai trop vous conseiller de préférer  une tapisserie en intissé, ses qualités sont indéniables, extrêmement simple à poser, il suffit d'encoller le support et d'y apposer les lés préalablement découpés, là encore, avec l'énorme avantage d'exister en grande largeur, ce qui signifie moins de raccords, et un gain de temps considérable ! Sans compter que vous pourrez vous passer de table !

Dans les autres cas, procédez comme suit : 

  • Découper et encoller les lés, en laissant une marge de quelques centimètres
  • Encoller les lés.
  • Poser en vérifiant que vous êtes bien parallèle à l'aide d'un fil à plomb, ne vous fiez pas à la géométrie des murs, surtout s'ils sont abîmés. 
  • Procéder au marouflage, avec un outil approprié, maroufler permet de chasser les bulles d'air, du centre vers l’extérieur .
  • Découper enfin les excès de papier qui dépassent en haut et en bas.

Alors, Peinture ou tapisserie sur un mur abîmé? 

On l'a vu, peindre comme poser du papier sont possibles sur les murs abîmés, avec plus ou moins de travaux en amont et en fonction de la gravité des dégradations.

La peinture est un choix de rénovation en profondeur, dans ce cas, il ne s'agit pas d'un coup de pinceau, mais de restaurer durablement votre support.
Mais puisque dans les cas où il est impossible d'obtenir une surface lisse, la réhabilitation du mur ne peut se faire  autrement qu'en y collant un revêtement tel que la toile de verre et le papier peint à peindre…  Pourquoi donc se faire du mal ?

D'autant plus naturellement, que  rien n'empêche de rénover parfaitement une paroi abîmée avant d'y apposer un revêtement de tapisserie. Ceux-ci sont la garantie d'une bonne protection de leur support qui sera à l'abri pour une bonne quinzaine d'années.
Mais ce qu'on aime par-dessus tout chez eux, c'est avant tout leur esthétique incomparable, avec un rendu aux finitions parfaites.

Et si vraiment vous y tenez, la combinaison des deux techniques est toujours possible

C'est vous qui voyez ! 

Petit coup d'œil 👀 quand même sur un choix de Tapisserie avec un style Original, idéal pour rafraîchir et personnaliser votre espace de vie et pourquoi pas pour étonner vos proches! Osez! Osez! Il y a du choix!

 




Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email.